Détail du livre

PARTAGER LA PAGE

DE L'ARBRE AU SOL - LES BOIS RAMEAUX FRAGMENTES

Code EAN13 : 9782841568994

Auteur : DOMENECH GILLES

Éditeur : ROUERGUE


   Expédié sous 4 à 10 jours

Extrait

Extrait de l'introduction :

«C'est véritablement au niveau du sol que le terme de biodiversité prend tout son sens alors que pour le commun des mortels, il s'agit de la flore supérieure et des animaux qui s'y trouvent.»
Gilles Lemieux

En ce début de millénaire, l'agriculture mondiale est face à un paradoxe : d'une part, elle n'a jamais autant produit et autant contribué à nourrir l'humanité, d'autre part, elle n'a jamais autant participé à la destruction de l'environnement, mettant en péril la survie même de l'humanité à moyen terme ! C'est ainsi qu'en cent ans, l'homme à causé la désertification d'un milliard d'hectares de terres ! Une autocritique et une révolution sont donc urgentes pour une agriculture qui, depuis dix mille ans et surtout depuis le milieu du XXe siècle, au mieux maintient la fertilité des sols qu'elle utilise, au pire les détruit. La surface de production se réduisant de plus en plus, l'humanité n'a plus aujourd'hui les moyens d'épuiser son capital sol. Se replier sur la destruction des forêts primaires pour créer de nouvelles terres arables est une attitude hautement irresponsable. Importer et transporter des amendements sur de longues distances devrait être abandonné au plus vite. La logique du fumier est terminée, tout comme celle du labour mécanique. Il nous faut donc trouver de nouvelles voies pour stopper et inverser cette tendance dramatique.
Ce changement d'attitude concerne chacun d'entre nous. Toute personne qui travaille ne serait-ce que quelques mètres carrés de terre peut faire quelque chose, à son échelle. Nous pouvons et devons tous agir, depuis le jardinier qui cultive dix pieds de tomates, jusqu'aux gouvernements et organisations internationales, en passant par les agriculteurs, jardiniers, paysagistes, exploitants forestiers, ingénieurs agronomes... et ce, partout dans le monde. Une consommation plus consciencieuse au quotidien est également une contribution non négligeable à la préservation de l'environnement, de même qu'une sensibilisation dès le plus jeune âge.
L'évolution tend de plus en plus vers une logique plus respectueuse des méca­nismes naturels. Les principes sont simples : un sol où des végétaux poussent doit s'enrichir, alors que l'action de l'homme finit par appauvrir et dégrader, voire tuer, les sols. La nature a mis en place des processus à la fois complexes et intelligents pour produire, enrichir, protéger, stocker, recycler...
L'agriculture doit enrichir le sol quelle cultive, alors que c'est souvent le contraire que l'on observe aujourd'hui. Pour ce faire, la règle de base est de protéger et nourrir le sol, sur le modèle de ce que fait la forêt, grâce à l'ombre de sa canopée et la restitution au sol des feuilles, branches et racines mortes. Il s'agit non seulement d'amener des éléments nutritifs qui seront tôt ou tard utilisés par les cultures, mais aussi et surtout de nourrir les organismes vivants qui y résident. En effet, ce sol, si souvent considéré comme un simple support de cultures, est en réalité un des écosystèmes les plus riches de la surface des continents ! Les bois rameaux fragmentés sont un matériau particulièrement adapté à ce double rôle de pro­tection et de nutrition : ils protègent le sol du rayonnement solaire, de l'évaporation et de l'impact des gouttes de pluie, comme tout matériau appliqué en paillis, mais ils sont également particulièrement efficaces pour nourrir les êtres vivants présents à quelques centimètres sous nos pieds.
  • Code EAN13
    9782841568994
  • Auteur
  • Éditeur
    ROUERGUE
  • Genre
    SCIENCES MEDICINALES
  • Date de parution
    07/11/2007
  • Support
    Broché
  • Description du format
    Version Papier
  • Poids
    650 g
  • Hauteur
    240 mm
  • Largeur
    198 mm
  • Épaisseur
    16 mm
Aucun événement lié